Notre histoire, nos valeurs

Qu’est-ce que le centre des monuments nationaux ?

Établissement centenaire, héritier de la Caisse nationale des monuments historiques et préhistoriques créée en 1914, le Centre des monuments nationaux est un établissement public rattaché au ministère de la Culture et de la Communication.

Les missions fondamentales de l’établissement

Le code du patrimoine confie au CMN trois grandes missions complémentaires : la conservation des monuments historiques et de leurs collections, la diffusion de leur connaissance et leur présentation au public le plus large, le développement de leur fréquentation et leur utilisation. Dans l’exercice de ces missions, le CMN veille au respect de trois exigences fondamentales :

  • Le respect du patrimoine (monuments, collections, parcs et espaces naturels) et le souci permanent de sa transmission aux générations futures ;
  • Le partage avec tous les publics et la volonté de rendre le patrimoine accessible au plus grand nombre par tous moyens appropriés ;
  • Le souhait de mettre les monuments au service du développement culturel, économique et social des territoires.

Les principes de fonctionnement de l’institution

Depuis l’origine, les monuments confiés à l’administration du CMN fonctionnent en réseau, selon deux principes : un principe financier de péréquation totale des ressources (les recettes générées par un monument donné sont versées au budget de l’établissement qui répartit l’ensemble des crédits aux différents monuments du réseau selon leurs besoins) ; un principe d’organisation reposant sur la mutualisation des projets et des moyens et le partage des compétences. 

Le CMN, opérateur patrimonial intégré de référence

Le CMN, depuis qu’il est responsable de la conservation et de la restauration des monuments et des collections, est devenu un opérateur intégré, responsable de l’ensemble de la chaîne de conservation, présentation et valorisation des monuments entendus comme des ensembles patrimoniaux complexes (bâti, collections, espaces naturels). Grâce à  une exigence permanente de professionnalisme, de qualité du service rendu aux usagers comme aux monuments eux-mêmes, à une approche intégrée des monuments, c’est-à-dire prenant en compte les points de vue du patrimoine, de son territoire d’implantation et de ses différents publics, et à un souci d’innovation dans tous ses domaines d’activité, le CMN est l’opérateur français de référence dans le domaine du patrimoine.

Responsabilité sociétale : le CMN, un établissement engagé

Le CMN est engagé dans une démarche RSO - responsabilité sociétale des organisations - stratégie qui vise à intégrer les enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux à l’ensemble des pratiques d’une organisation afin d’améliorer son bilan humain et son impact sur l’environnement.  

Les enjeux sociaux et sociétaux au cœur de l’action du CMN

Label diversité de l'AFNOR

Le CMN, en tant que structure culturelle, répond depuis sa création à de nombreux enjeux sociaux et sociétaux. Ainsi, l’établissement est titulaire du label « Diversité » depuis 2018 pour sa démarche volontariste de prévention des discriminations, notamment dans les processus RH. Une démarche est en cours afin d’obtenir le Label « Égalité » qui souligne l’exemplarité des pratiques dans le domaine de l’égalité entre les femmes et les hommes. Ces labels s’inscrivent dans une réflexion globale du CMN sur l’accueil des publics dans les monuments, les liens avec les associations et partenaires locaux et la qualité de vie des agents de l’établissement au sein de l’établissement.

A travers sa mission de service public, le CMN accomplit d’importantes actions qui s’inscrivent dans la stratégie RSO : transmission du patrimoine aux générations futures, accueil de tous les publics, partage de la connaissance, de l’art et de la culture avec le plus grand nombre, promotion des valeurs républicaines et de la diversité culturelle, conditions tarifaires adaptées aux différentes catégories de publics, actions en direction des publics éloignés et du champ social, participation à la vie culturelle et au développement des territoires sur lesquels il est implanté.

Seize monuments du réseau ont reçu le label « tourisme et handicap », l’établissement élabore des actions spécifiques pour les personnes en situation de handicap et promeut la diversité culturelle, notamment grâce à la richesse de son réseau de monuments qui vont de la préhistoire à l’époque contemporaine. Il prend en compte les langues étrangères et conduit une politique d’innovation au service de la médiation : visites guidées à distance, projets immersifs, jeux et réalité virtuelle, applications numériques. Opérateur de référence dans le domaine de l’ingénierie et de la valorisation du patrimoine, il partage son expertise et ses savoir-faire grâce à son institut de formation CMN Institut.

  

Le CMN, acteur majeur du patrimoine naturel et du développement durable

Le CMN mène de longue date des actions relevant du développement durable et de la transition écologique. Les manifestations culturelles ont donné lieu à des expérimentations en termes d’écoconception et de recyclage et les matériels de scénographies d’exposition sont systématiquement proposés à l’ensemble des monuments du réseau grâce à une bourse d’échange. L’interdiction de l’usage du plastique à usage unique est respectée et des fontaines d’eau potable accessibles au public sont en cours d’installation dans les monuments comme le prévoit la réglementation. Les Editions du Patrimoine utilisent exclusivement du papier recyclé ou issu de forêts gérées durablement.

Fort d’un patrimoine vert de plus de 3500 hectares, le CMN mène une politique de gestion raisonnée avec des mesures telles que l’interdiction des produits phytosanitaires dans ses espaces verts ouverts au public. Afin de protéger, conserver et valoriser la biodiversité tout en limitant l’impact des émissions de gaz à effet de serre liées à l’utilisation des matériels agricoles, le CMN a recours à l’écopâturage. Ainsi, plus de quinze monuments ayant des espaces verts ont développé des partenariats avec des acteurs associatifs, entreprises, éleveurs, agriculteurs locaux et accueillent régulièrement des chevaux, moutons, brebis, chèvres, ânes. Les parcs et jardins sont en outre un conservatoire de la biodiversité : refuges de la Ligue de protection des oiseaux, ruches, espèces protégées…
   

Alignements de Toul-Chignan et moutons chargés de l'entretien de la lande

Alignements de Toul-Chignan et moutons chargés de l'entretien de la lande © Philippe Berthé / Centre des monuments nationaux

 

Enfin, l’établissement conduit des réflexions pour la maîtrise de l’énergie, l’amélioration de l’impact des travaux de restauration, la conversion progressive de sa flotte de véhicules de service et de matériels agricoles. La politique d’achat intègre des clauses sociales et environnementales et l’activité commerciale respecte les normes en vigueur (non distribution de sacs plastiques notamment) tout en cherchant à s’engager avec des fournisseurs vertueux.

Responsable RSO, Baptiste Lavenne

MenuFermer le menu